ACCUEIL

Merci de prendre un peu de votre temps pour regarder ces tableaux.

Quand on s’attarde quelques instants sur les formes et les couleurs, on peut percevoir une harmonie générale ou des ruptures, des zones plus claires ou plus sombres, des plages opaques ou d’autres plus transparentes. Ensuite on peut découvrir d’autres contours, d’autres couleurs derrière les premières. Ce sont ces apports successifs qui organisent le sens du tableau. Derrière les couleurs et les formes qui s’assemblent avec des parts de dissonance ou d’harmonie, transparaissent d’autres éléments qui se superposent, des nuances qui s’additionnent, des figures qui racontent les rapports entre des surfaces nouvelles et celles qui ont existé avant elles.

Le sens de chaque tableau c’est de dire cela, à sa manière, avec une histoire différente à chaque fois. Ce que l’on voit, c’est un moment particulier du temps avec ce qui le précède et ce qui le suivra.

C’est un peu comme une ville, juxtaposition d’époques successives à travers des architectures, des bâtiments qui se succèdent, des rues et des places qui s’additionnent, disparaissent ou se transforment. On voit spontanément une ville comme si elle existait ainsi depuis toujours alors qu’elle est le reflet de tous ceux qui y ont vécu depuis des siècles et qu’elle évolue sans cesse. Ainsi, regarder une ville nous montre le temps et ce que les hommes qui l’habitent en ont fait.

C’est un peu la même chose pour chacun d’entre nous : nous sommes aujourd’hui ce que notre vie a fait de nous, nous sommes aussi le résultat de dizaines de générations qui nous ont précédés. Derrière notre image actuelle, il y a ce que chaque moment de notre passé a modelé et que nous continuons à construire.

Etienne Sevrin

WP 09022011